Bienvenue !!!

Créée en 2007, la compagnie Déclic et des Clac ! est une troupe de théâtre amateur basée à Puteaux (92).

24.7.08

Projet 2009

Notre projet 2009 - Dommage Collatéral

Les objectifs du spectacle
La ligne de travail est à la fois une recherche sur le texte et sur le corps. C’est ainsi qu’à partir de textes au préalablement écrits et un travail par « tableaux », le discours et l’action seront abordés sur scène de manière délibérément séparée. Le choix du thème à caractère « sérieux » est un challenge à mener pour une troupe de comédiens amateurs.

Le public visé
Le spectacle s’adresse à un public sensibilisé à la thématique de la guerre, de l’adolescent l’étudiant en classe à toute personne ayant subi un conflit. Il s’adresse également à tout amateur de théâtre contemporain désirant avoir une réflexion sur ce thème.

Le thème
Nous sommes partis d’une réflexion sur la violence. Pour ce faire, le metteur en scène s’est interrogé sur cette frénésie violente qui s’emparait de l’Homme. Ainsi, la guerre est devenue le point de départ de cette recherche. Mais comment mettre une guerre théâtralement en scène ?

Le témoignage est alors apparu comme une évidence. Mais un témoignage de qui, de quoi et à quelle époque ?

Nous avons ainsi débuté notre travail par une importante période de recherche, d’exploitation de documents, de textes, de reportages, d’émissions radiophoniques etc. La création couvrira ainsi de nombreux témoignages issus par exemple de la première guerre mondiale, de civils du Darfour ou d’humanitaires.

Il s’est alors dégagé une nouvelle réflexion. Nous pouvions parler de la guerre, mais ce qui nous semblait encore plus important à traiter était les réactions et le vécu de l’Homme face à la guerre. C’est-à-dire l’Homme et son implication dans la guerre et l’impact de cette dernière sur sa façon de penser et de vivre.

La guerre devenait alors notre thème central et telle une boite de Pandore ouverte, nous étudiions l’impact sur l’homme alors entraîné dans son sillage. Ainsi, nous partions d’une implication directe sur les soldats ou les civils vers une propagation plus diffuse de la violence.

Notre projet n’est pas un parti pro ou contra la guerre, mais une réflexion sur la violence : qu’elle soit générée par des conflits sociaux, idéologiques ou religieux nous importe peu.

Notre axe de réflexion s’est enfin attardé sur une certaine universalité de la violence, qui semble être inhérente à la vie de tout être humain, de tout temps.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire